Travailler quand on est étudiant

Travailler pendant ses études

Chaque étudiant étranger a le droit de travailler pendant ses études en France dès lors qu'il est inscrit dans un établissement ouvrant droit au régime étudiant de la Sécurité Sociale (et qu'il dispose d'un titre de séjour s'il n'est pas ressortissant de l'Union Européenne).

La législation autorise les étudiants étrangers à travailler 964 heures au plus dans l'année, ce qui correspond à 60% de la durée normale du travail en France. Travailler à mi-temps ne permet pas de couvrir la totalité de ses dépenses, il ne peut s'agir que d'un salaire d'appoint.

Il existe en France un salaire minimum, le SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance) dont le montant est de 9,67 Euros bruts (c'est à dire avant prélèvement des cotisations sociales obligatoires, environ 20%) par heure de travail effectif.

Les étudiants étrangers ont également la possibilité d’occuper un emploi étudiant au sein des établissements publics d’enseignement supérieur.

Travailler après ses études

Dès lors que vous aurez obtenu, dans un établissement d’enseignement supérieur habilité au plan national, l’un des trois diplômes suivants :

  • un diplôme au moins équivalent au Master
  • un diplôme labellisé de niveau I par la CGE (Conférence des Grandes écoles), c’est-à-dire équivalent à une formation de niveau bac+5
  • une Licence Professionnelle,

vous pourrez demander le bénéfice d'une autorisation provisoire de séjour (APS) valable 12 mois et non renouvelable, à l'issue de la validité de votre carte de séjour "étudiant". Il s’agit d’un véritable droit de séjour en France pour motif professionnel.

Cette autorisation va vous permettre de chercher et d'occuper un emploi en relation avec votre formation sous réserve que la rémunération soit au moins égale à une fois et demie le SMIC. Dans ce cas, la situation de l’emploi en France ne vous sera pas opposable.
Cette autorisation peut également vous être délivrée si vous souhaitez créer une entreprise à l’issue de vos études dans un domaine correspondant à votre formation.


A l'issue de leurs études, les étudiants peuvent également être recrutés par une entreprise. Il faudra alors opérer un changement de statut en préfecture. Vous passerez du statut d'étudiant à celui de salarié. ll faut notamment présenter un contrat de travail ou une proposition d'embauche émanant d'une entreprise française.