Foire aux questions concernant la demande de visa.

L'hébergement

  • Je pars pour la première fois en France, je n’ai ni logement, ni garant. Le formulaire demande une adresse d’hébergement, que faire ?

Vous pouvez mettre une réservation d’hôtel, une réservation réaliste. Par réaliste, on entend en terme de prix mais également de distance, de la possibilité de transport entre l’hôtel et l’établissement choisi.
Cette réservation n’a pas à être légalisée.

Il faut savoir que les réservations sont vérifiées.
Il faut un dossier « équilibré ». Par exemple, quelqu’un qui a des ressources limitées, n’aura pas les moyens de se payer un mois d’hôtel !
Un séjour allant d’une semaine à 10 jours à l’hôtel semble correct.

  • J’ai un contrat de bail, dois-je le transmettre?

Oui et il faut également transmettre la copie de la carte d’identité nationale ou la carte séjour du bailleur. Les documents n’ont pas besoin d’être légalisés.

  • En ce qui concerne le logement en France, les documents tels que l’attestation sur l’honneur doivent être légalisés ?

Oui, l'attestation sur l'honneur doit être légalisée par la mairie du domicile de l'hébergeant. Il faudra également fournir la copie de la carte d’identité nationale ou titre de séjour de l’hébergeur et le contrat de location ou titre de propriété.

 

  • Dans le cas où mon hébergeur est en vacances, qui doit rédiger l’attestation sur l’honneur ?

S’il est en vacances, il doit rédiger l’attestation et la faire légaliser par les autorités locales. Il doit également fournir un justificatif de domicile ou un titre de propriété.
Le garant et les ressources financièresLe garant est indispensable quand les moyens de la famille ne suffisent pas.
Le consulat peut se contenter du blocage de la somme demandée ou d’un virement irrévocable.
Un garant n’est pas forcément dans la même ville ou dans le même pays.
Le garant et/ou la famille doivent avoir assez de ressources pour pouvoir vivre et en plus assurer les moyens de subsistance de l’étudiant.
Cela peut être assuré en totalité par une seule personne ou par plusieurs personnes, chacun assurant sa partie.
Le Consulat de France prend en considération le logement en cité universitaire.
Le Consulat de France essaie d’avoir une vision globale du dossier et d’équilibrer l’ensemble.
Attention : vous devez vous assurer que votre garant s’engage réellement et qu’il ne s’agit pas de paroles en l’air !
Les éléments du dossier doivent être cohérents, crédibles et vérifiables.
Dans certains cas, le Consulat de France est en droit d’exiger un complément de dossier.

  • Si le garant travaille en France, quels sont les documents à fournir ?

Il faudra fournir une attestation légalisée en mairie de prise en charge par le répondant avec attestation bancaire justifiant de la somme nécessaire pour une année d'études. La somme doit être bloquée sur le compte bancaire de ce répondant au nom de l'étudiant. Il faudra y ajouter la photocopie d'une pièce d'identité, les justificatifs de ressources, un avis d'imposition, les relevés de compte bancaire et un justificatif de lien de parenté.

  • Dans le cas où le garant est également l’hébergeur. Y’at-il des contraintes de distance ?

Il faut une distance raisonnable. Tout dépend des moyens de transport.

  • Que se passe-t-il si un des relevés bancaires est débiteur ? Est-ce que c’est problématique ?

Non, ce n’est pas problématique tant que le virement irrévocable est là.

  • J’envisage de poursuivre mes études sur une durée de 5 ans, en France. Dois-je multiplier par 5 le montant des ressources exigées par la réglementation en 1 an ?

Vous devez justifier de ressources uniquement pour l’année à venir. Ensuite, vos preuves de moyens de subsistance, de logement, sont à donner à la préfecture en France pour la demande de titre de séjour. Elle étudie vos conditions de vie, mais également votre scolarité !
 

Les mineurs 

  • Pour les mineurs, faut-il obligatoirement une famille d’accueil ?

Dans le cas où le candidat part en France mineur, mais qu’il aura 18 ans au cours de l’année, il peut se loger lui-même. Il aura un visa mineur scolarisé et devra faire sa demande de titre de séjour dans les 2 mois après sa majorité.
Les mineurs ne peuvent être seuls en France, il faut justifier d’un parent, un proche, un ami de la famille. On ne délivre pas de titre de séjour pour les mineurs qui partent à 16 ans. Ils doivent revenir en été et faire à nouveau une demande de visa.

  • Le mineur doit-il obligatoirement être accompagné ?

Pour la préfecture, le candidat démarrera la procédure de demande de titre de séjour, après sa majorité. Cependant, pour signer un contrat de bail, il faut un adulte.
Les documentsLes document scannés sont acceptés mais pour le dépôt du dossier, il faudra  apporter les originaux et une copie (pas besoin d'être légalisée). Attention : on ne transmet pas de documents originaux, à l’exception du justificatif de virement irrévocable transmis par la banque.
Les documents en langue étrangère doivent être traduit.
Les documents scannés sont acceptés. Attention au scan de la déclaration des impôts sur le revenu, pour les garants en France : il faut prendre soin de bien scanner les côtés.

  • Quelle est la durée de passeport exigée ?

Normalement, la validité du passeport doit être supérieure à celle du visa d’une durée de 3 mois.

  • Peut-on voyager avec un récépissé de titre de séjour ?

On ne voyage pas avec un récépissé. Sinon, il faudra faire une demande de visa retour. Cette demande est soumise à l’accord de la préfecture, ce qui prend du temps !

  • Je suis étudiant étranger au Togo. Pour le moment je n’ai qu’un récépissé de titre de séjour.

Il vous faudra soit une vopie de votre visa long-séjour, soit une carte de résident permanent ou soit une carte d'immatriculation consulaire de votre pays.

  • Une fois la demande de visa déposée, est ce qu’on peut voyager ?

Vous ne pouvez pas voyager à l’étranger, puisque votre passeport reste au Consulat de France. Il faut donc prendre vos dispositions.

Autres informations

Un visa Schengen permet de se déplacer dans l’espace Schengen pour de courtes durées.

Les agents Campus France n’ont aucun impact sur la décision finale du dossier.

Le délai moyen de réponse du Consulat de France est environ de 2 à 3 semaines.